Retour à la liste

Lauréats du Prix Littéraire SPG du premier roman romand : que sont-ils devenus ?

Publié le 1 | 12 | 2022
Catégories Actualités, Littérature

Le Prix littéraire SPG du premier roman romand fêtera en 2023 ses 10 ans. L’occasion d’honorer le parcours des lauréats de ces précédentes éditions. Que sont-ils devenus ? Ont-ils publié de nouveaux ouvrages ? Ont-ils de nouveaux projets littéraires ?  

 

Damien Murith – « La lune assassinée » (2014)

Il y a presque 10 ans, Damien Murith recevait la distinction du premier Prix littéraire SPG pour son livre « La lune assassinée ». Depuis la sortie de ce premier roman, l’auteur fribourgeois a publié « Les mille veuves » (2015) et « Le cri du diable » (2017). Ces livres ont été réédités en triptyque en 2018 aux éditions L’Âge d’Homme sous le titre « Le livre des maudits ». En 2021, il est également l’auteur des livres « Le deuxième pas » aux éditions Labor et Fides et « Dans l’attente d’un autre ciel » aux éditions d’en bas. Un joli parcours !

Jack Küpfer – « Black Whidah » (2015)

Jack Küpfer est l’heureux lauréat du Prix littéraire SPG 2015 pour son livre « Black Whidah », un roman d’aventures publié chez Olivier Morattel éditeur. Une aventure alors loin d’être terminée, puisque son deuxième livre « Lady des abysses » (2018), publié aux éditions L’Âge d’Homme, est la suite indirecte de « Black Whidah ». Il peut, toutefois, se lire de façon indépendante.

Marc Voltenauer – « Le Dragon du Muveran » (2016)

Cap sur le lauréat du Prix littéraire SPG 2016, Marc Voltenauer ! Il a séduit le jury avec son roman « Le Dragon du Muveran » aux éditions Slatkine, et a su s’imposer comme un auteur de polars reconnu en Suisse Romande. Depuis ce premier succès, l’écriture s’impose comme une évidence pour l’auteur qui décide de s’y consacrer à plein temps. Ainsi, s’ensuivent les romans policiers « Qui a tué Heidi ? » (2017), « L’Aigle de sang » (2019) et « Les Protégés de Sainte Kinga » (2020) aux éditions Slatkine. En 2019, Marc Voltenauer, s’essaie aux polars jeunesse en co-écrivant avec l’auteur Nicolas Feuz deux ouvrages, « Taveyanne, la porte du diable », « Le manoir maudit » et « Péril au grand-Saint-Bernard ». Ces livres constituent les premiers volumes de la collection Frissons suisses chez la maison d’édition Auzou.

Elisa Shua Dusapin – « Hiver à Sokcho » (2017)

En 2017, Elisa Shua Dusapin reçoit le Prix littéraire SPG pour son livre « Hiver à Sokcho »aux éditions Zoé. Le début d’une belle histoire puisque, depuis, la romancière a publié trois livres : « Les billes du Pachinko » et « Vladivostok Circus » aux éditions Zoé, ainsi qu’une bande dessinée pour la jeunesse, « Le colibri », en collaboration avec la dessinatrice Hélène Becquelin. En 2021, la version anglaise de « Hiver à Sokcho » a reçu le le National Book Award, prestigieux prix anglo-saxon.

Eric Bulliard – « L’adieu à Saint-Kilda » (2018)

Partez la découverte de la bibliographie d’Eric Bulliard, lauréat du Prix littéraire SPG 2018 pour son œuvre « L’adieu à Saint-Kilda », paru aux éditions de l’Hèbe. Ensuite, est arrivé « Ceux qui sont en mer » aux éditions Cousu Mouche, roman qu’il a co-écrit avec les auteurs Michaël Perruchoud et Guillaume Pidancet. 2022 est une nouvelle année riche en projets pour Eric Bulliard, avec la sortie de ses livres « La cabine » aux éditions de l’Hèbe, et « Crisinel » aux éditions Infolio.

Claire May – « Oostduinkerke  » (2019)

Le roman « Oostduinkerke » de Claire May publié aux éditions de l’Aire dans le cadre de ses études de médecine est plébiscité en 2019 par le jury du Prix littéraire SPG. Ce romand nous fait voyager à Oostduinkerke, ville balnéaire au nord de la Belgique, où l’auteure a passé ses vacances d’été. Entre histoire d’amour naissante et drame familial, Claire May livre un roman à l’écriture à la fois brute, spontanée et soignée. Travaillant actuellement dans le domaine médical dans le canton de Vaud, l’auteure n’envisage pas pour le moment de reprendre l’écriture d’un nouveau roman bien qu’elle ne se ferme aucune porte ; « le besoin d’écrire pourrait à nouveau se faire sentir ».

Simona Brunel-Ferrarelli – « Les battantes » (2020)

Qu’est devenue Simona Brunel-Ferrarelli depuis sa distinction au Prix littéraire SPG 2020 avec son livre « Les battantes », publié aux éditions Encre Fraîche ? En 2021, son deuxième roman « La Chienne-Mère » (éditions Slatkine) a trouvé sa place dans les rayons ; un livre profond, qui évoque la complexité des rapports « mère-fille », et rend hommage à Luna, la chienne adorée de l’écrivaine.

Anna Szücs – « L’anatomie d’une décision » (2021)

« L’anatomie d’une décision », aux éditions Encre Fraîche, récompensé l’année dernière par le Prix littéraire SPG, est le premier livre d’Anna Szücs. Cet excellent roman éclaire une période sombre de l’histoire hongroise, au début de l’insurrection de Budapest en 1956 contre le régime communiste. Nous nous réjouissons de découvrir ses prochaines réalisations !

Publié le 14 | 12 | 2023
En 2023, le groupe SPG-Rytz soutient l’association « Atelier des Enfants »

Clôturons l’année en douceur ! Le groupe SPG-Rytz s’investit activement tout au long…

Lire la suite
Publié le 21 | 03 | 2024
L’immobilier de tous les possibles : nouvelle identité pour SPG

Nouveau nom, nouvelle identité Trouvez le communiqué de presse ici Nous avons le…

Lire la suite
Publié le 17 | 05 | 2024
La valorisation du bâti avec Prorenova

Entité de la SPG, Prorenova, experte en rénovation et surélévation, se consacre à…

Lire la suite